spacer
spacer search

Chants Protestants

Search
spacer
header header
Sommaire
Accueil
Chants
Tables
Etudes
Liturgie du culte
L'année de l'Eglise
Plans et ordres de culte
Cultes de fêtes
Prédications
Livre : LE CULTE
Livre de cantiques suivi
Txt Cantates & Passions
Textes
Liens utiles
Nous contacter
Rechercher
Préd. lecteurs UEPAL
Littérature allemande
 
Accueil arrow Chants arrow Le PSAUTIER REFORME, Ps 001 à 50 arrow Ps 023. DIEU, MON BERGER, ME CONDUIT ET ME GARDE (rév) Miseric.Dom., Confiance, Mariage, Enterrt

Ps 023. DIEU, MON BERGER, ME CONDUIT ET ME GARDE (rév) Miseric.Dom., Confiance, Mariage, Enterrt PDF  | Imprimer |

 

                   PS  23    DIEU, MON BERGER, ME CONDUIT ET ME GARDE
                                


     Auteur                                  Titre

Marot    1562   Mon Dieu me paist sous sa puissance haute
Conrart 1677   Dieu me conduit par sa bonté suprême
Egl Réf  1859   Dieu me conduit par sa bonté suprême
EglRéf   1895   Dieu me conduit par sa bonté suprême
LP         1938  n° 9 Dieu me conduit par sa bonté suprême
Chapal 1995    Dieu, mon berger, me conduit et me garde
       =  NCTC  idem
       =  ARC    idem
       =  ALL     idem

                                                            
Structure poétique :  VI  11f.11f, 11f.11f, 11f.11f,
Mélodie :                    Loys Bourgeois 1542
Ps du dimanche :       Misericordias Domini, 2ème après Pâques
                                   v 1-6 = Str 1-3
Emploi:                       Confiance, Mariage
                                   Epreuve, Enterrement


Il chante les biens et la felicité qu'il a : & et d'vne merueilleuse fiance (foi, confiance) se promet que Dieu, duquel ce bien luy vient, le traitera tousiours de mesme.
                                                                       (Introduction de 1562)

 

1. Dieu, mon berger, me conduit et me garde,           v 1-3
    Dans sa bonté sa main jamais ne tarde.                 LP rév
    Rien ne me manque en ses frais pâturages ;
    Des clairs ruisseaux je longe les rivages,
    Et sous l'abri de son nom admirable,
    Ma route est sûre et mon repos durable.

2. Quand il faudrait marcher dans la nuit sombre,       v 4-5a
    Quand de la mort je traverserais l'ombre,               LP
    Je n'en aurais ni terreur ni détresse,
    Car tu te tiens auprès de moi sans cesse ;
    Même au travers de la vallée obscure,
    C'est ta houlette, ô Dieu, qui me rassure.

3. Tu dresses, devant l'ennemi, ma table,                  v 5b-6
    Sur moi tu verses, don inestimable,                        LP rév
    L'huile odorante, et ma coupe déborde.
    Par tes bienfaits et ta miséricorde
    Accompagné jusqu'à ma dernière heure,
    Dans ta maison je ferai ma demeure.

Gloria

4. Gloire à Dieu, qui créa les cieux, la terre,
    Gloire à Jésus, Lumière de Lumière,
    Gloire à l'Esprit, qui au début du monde
    Vola comme un oiseau la nuit sur l'onde.
    Louange au Dieu Sauveur pour sa victoire :
    Au Père, au Fils, au Saint-Esprit la gloire ! Amen.
                                                                (sur la dernière note)


 

                  Texte :           Dieu me conduit par sa bonté suprême
                                        Valentin Conrart 1677
                                        révision et gloria: Yves Kéler 19.8.2006

                  Mélodie :       Dieu me conduit par sa bonté suprême
                                        Loys Bourgeois 1542 (ou 1547), Genève 1551
                                        LP n° 9 Ps 23
                                        Dieu, mon berger, me conduit et me garde
                                        NCTC 23, ARC 23, ALL 23

 

Le texte

        La correction du texte par Egl Réf 1895 est excellente. LP a repris ce texte et a changé deux lignes dans la 1ère strophe.

        La révision de 1895 a amplifié le passage de " la vallée de l'ombre de la mort ", en lui accordant 6 vers, au lieu de 4 chez Marot et Conrart, et a fait sauter la belle image de  la table " face à mes ennemis ", présente chez Marot : " Aux yeux de tous mes adversaires ", et Conrart : " Aux yeux de ceux qui désirent ma perte"  J'ai rétabli cette image au début de la strophe 3. 

 

 

 

 

 

 

spacer

 

Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.
spacer